Toiture végétale : quelles plantes pour quel bâtiment ?

Créer une toiture végétale dépend essentiellement du type de plante à mettre en place sur le toit et de l’inclinaison de ce dernier. Bien sûr, le choix des plantes donnera un impact important sur l’esthétique d’une maison. Au moment de l’achat de la plante, il est primordial de tenir compte du modèle de toiture végétale désiré. Il faudra choisir entre une toiture végétale extensive ou intensive. Bien sûr, ces types de toitures exigent des critères très importants à prendre en compte.

Les conditions pour pouvoir créer une toiture végétale

Le plus dur avec la mise en place d’un substrat de culture sur le toit c’est toujours le poids. Il faut savoir que le toit devra supporter le poids de plusieurs couches de terre. Avant la mise en place du substrat de culture, il faudra d’abord installer une membrane d’étanchéité (pour éviter les risques d’inondation du toit). La mise en place d’une couche de drainage et de filtration reste aussi obligatoire. À noter que seuls les toits plats ou avec une pente de 35 degrés au maximum peuvent recevoir des plantes au-dessus.

Les plantes possibles sur une toiture végétale extensive

Le modèle de toiture végétale extensive est le modèle le plus utilisé. Cela est dû au peu d’entretiens demandé par les plantes et la couche de terre à poser sur le toit est moins épaisse. En effet, le substrat très fin est assez suffisant pour le type de plante. De ce fait, avec la couche de terre assez légère, tous les types de maisons peuvent alors accueillir une toiture végétale extensive. Par contre, ce modèle de toiture ne peut pas recevoir toutes les variétés de plantes. Seules les herbacées (herbes, herbes aromatiques) ainsi que les plantes de la famille de sédum (qui regroupent plus de 400 types de plantes grasses) peuvent être mises en place. Pour obtenir une toiture bien colorée, il suffit de mélanger trois à quatre types de sédum et le tour est joué.

Un large choix disponible pour une toiture végétale intensive

Même si la toiture végétale offre un large choix de sédum à planter, elle ne peut par contre devenir un vrai jardin sur toit. Pour rendre cela possible, il faudra alors une toiture végétale intensive. Comme son nom l’indique, il permet d’y planter tous types de plantes dessus. Le substrat est composé d’une couche de terre très large (voir même 50 centimètres d’épaisseur pour certaines toitures). Le poids du substrat avec les plantes peut même atteindre dans les 800 kilogrammes par mètre carré. Il faudra alors un toit assez solide pouvant supporter ce poids. L’avantage avec une toiture végétale intensive c’est qu’il est possible d’y mettre des fleurs, des buissons ou même des arbustes dans certains cas.

Choisir le bon constructeur pour l’achat de sa piscine extérieure
Quels sont les avantages d’un mur en gabion ?