Comment réaliser une allée de graviers ?

Lorsqu’une personne souhaite aménager son jardin, il doit déjà avoir une certaine idée en tête du rendu qu’elle souhaite avoir, mais aussi de quel budget elle dispose pour cet aménagement. L’allée est une composante importante d’un jardin, car non seulement, elle doit être jolie et en coordination avec le reste du jardin, mais elle doit également être utilisée pour : soit de passage, soit pour aller dans le jardin. L’allée de graviers est un des choix les plus fréquents du fait de la facilité de sa réalisation et également du coût assez bas pour la faire.

 Le choix de l’allée en fonction de l’usage

L’usage de l’allée devra définir en premier lieu quels seront les matériaux à utiliser et comment va se faire sa réalisation. Ainsi, l’allée de graviers peut être une allée piétonne ou une allée carrossable. Sa forme peut être courbe ou rectiligne. Il peut également y avoir une pente ou une dénivellation pour favoriser l’évacuation des eaux. Pour créer une allée de graviers, la quantité de matériaux va également dépendre de ces paramètres cités plus haut. Dans tous les cas, il sera toujours nécessaire de décaisser le sol avant de poser les graviers.

Les étapes de préparation

La première étape consiste ainsi à tracer d’abord la forme de l’allée, qu’elle soit courbe ou rectiligne. Ensuite, la prochaine étape est de rendre la surface de l’allée très plane en décaissant le sol. La profondeur du sol à décaisser doit varier en fonction du type de l’allée : plus profonde pour une allée carrossable sur environ 25 cm et pour une allée piétonne, il faudra décaisser sur 10 cm de profondeur environ avec une pelle. Ensuite, il est nécessaire de calculer le volume de graviers nécessaire pour couvrir toute l’allée, cela dépendra de la profondeur choisie lors du décaissage.

Les étapes de réalisation de l’allée de graviers

L’allée est maintenant prête pour recevoir les matériaux. En fonction du budget et du choix du propriétaire pour créer une allée de graviers, les couches peuvent être faites de graviers uniquement ou associées avec d’autres matériaux comme les caillasses concassées ou du béton recyclé. Dans les deux cas, l’utilisation d’une toile ou d’un feutre géotextile est conseillée pour éviter toute déformation de l’allée, et même pour freiner la repousse des mauvaises herbes. Une couche de graviers finale doit recouvrir le tout et qui sera aplanie à l’aide d’un râteau pour bien soigner le côté esthétique.

Les principes du jardin Feng Shui
Toiture végétale : quelles plantes pour quel bâtiment ?