Les rois des balcons : bien soigner ses géraniums

Considérés comme les rois des balcons, les géraniums sont des plantes à fleurs aux mille vertus, dont on peut même extraire une huile essentielle. Ils se retrouvent sur la plupart des balcons des maisons. Quoiqu’il soit facile de cultiver, la plante géraniale nécessite un entretien régulier, surtout qu’il est sensible à certains champignons et prédateurs. Pour entretenir ses géraniums alors, il est important de connaître les conditions de plantation du géranium, son cycle de vie annuelle et quelques conseils de soin.

Les conditions de culture de géranium

Avec plus de 200 variétés existantes, le géranium se cultive dans des pots à fleurs ou directement dans la terre sur le sol. Connu aussi sous le nom de « pélargonium », le géranium se cultive par bouturage de la tige d’une plante mère mature. Il est idéal de commencer sa plantation au printemps. Pour assurer le développement optimal et obtenir de belle floraison, le géranium nécessite une terre riche et fertile, avec un peu de sable, pour faciliter le drainage de l’eau. En ce qui concerne les conditions climatiques, le végétal a besoin d’un ensoleillement modéré. De plus, un climat tempéré (température moyenne de 25 °C, espace aéré et moyennement humide) favorise la croissance de cette plante.

Le cycle de vie du géranium

Ce roi des balcons possède un cycle de vie répétitif et régulier. Des fleurs, des tiges, des feuilles se fanent et tombent, alors que d’autres commencent à se former et se développent au cours de l’année. La meilleure saison pour planter du géranium sur son balcon est le printemps. Les conditions y sont favorables. La plante fleurit en été et dégage une odeur agréable, caractéristique des géraniums. En automne, la floraison continue tant que les conditions de croissance sont respectées. Par ailleurs, l’hiver est une période critique pour un géranium. En effet, la plante est très sensible au froid et au gel.

Quelques conseils d’entretien de ses géraniums

Pour profiter de l’effet décoratif de cette fleur sur son balcon, il est essentiel de l’entretenir régulièrement. Pour des terres moins fertiles ou en manque d’engrais, « un humus spécial géranium » promet plus une croissance à la plante. De plus, il est important d’arroser fréquemment ses géraniums, en équilibrant la teneur en eau dans la terre. Effectivement, un manque d’eau jaunit rapidement les feuilles et trop d’eau dans les racines abîme la plante. L’idée est simplement d’humidifier la terre.

Pour entretenir ses géraniums, il est indispensable de maîtriser quelques petits gestes au quotidien. Des gestes qui sont utiles à leurs développements et les prévenir des attaques des champignons. Il s’agit d’enlever à chaque apparition les feuilles jaunies et fanées, les fleurs abîmées. Pendant la saison hivernale, placer ses géraniums hors du gel et ne les sortir que quand il fait beau dehors. Dans le cas de présence de maladie ou de champignons, des traitements naturels sont plus adaptés pour garder l’odeur des géraniums.

Le bambou, ami ou ennemi de votre jardin ?
Comment tailler la glycine ?